Accueil > La vie au collège > CDI > Non au harcèlement !

Non au harcèlement !

lundi 31 octobre 2016, par Mme Yanowsky.

<span class="caps">JPEG</span> - 70.5 ko
Le 3 novembre prochain, se déroulera la journée nationale « NON au harcèlement ». A cette occasion, les professeurs documentalistes vous proposent une sélection d’ouvrages et d’articles pour comprendre et réfléchir au harcèlement scolaire sous toutes ses formes.

Venez tout particulièrement découvrir deux guides : le Guide de survie pour les ados de Aija Mayrock et Je me défends du harcèlement de Emmanuelle Piquet.

<span class="caps">JPEG</span> - 19.8 koComment s’en sortir quand on est victime de harcèlement scolaire ? C’est à cette question que répond Aija Mayrock, qui a subi ce calvaire pendant de longues années. A 16 ans, elle a décidé de compiler tout ce qui lui permettait d’avoir confiance en elle et a pris la plume pour s’adresser à tous ceux qui souffrent de harcèlement. À travers des listes, des quizzs, des « roèmes » où elle allie poésie et rap, ainsi que des exemples tirés de sa propre expérience, Aija livre ses conseils aussi simples qu’essentiels pour aider les jeunes à surmonter leurs problèmes et à retrouver confiance en eux.
<span class="caps">PNG</span> - 173.8 koLe harcèlement peut prendre plusieurs formes et avoir plusieurs visages. Contrairement aux idées reçues, les victimes et les harceleurs ne présentent pas un profil type, et les situations de harcèlement sont avant tout alimentées par la peur et la vulnérabilité. Ce livre présente 15 situations d’enfants victimes de harcèlement qui trouvent des idées, des solutions, pour réagir et s’en sortir. Et ce, grâce à Emmanuelle Piquet qui a mis au point une stratégie de parade, (l’« effet boomerang » ou les « flèche de résistance »), qui peut s’adapter à chaque situation.

1 Message

  • Non au harcèlement ! Le 3 novembre 2016 à 11:39, par Moi

    Heureusement qu’il y a une journée nationale !

    Je pense, malheureusement, que les élèves harcelés n’iront pas chercher ces ouvrages ...
    il faut aller vers eux..

    Répondre à ce message

Répondre à cet article