Accueil > LISTE disciplines > Disciplines > S. V. T. > Des centaines d’abeilles dans mon jardin.

Des centaines d’abeilles dans mon jardin.

dimanche 20 septembre 2015, par M. Le Métayer.

Depuis quelques jours, un parterre de mon jardin est survolé en rase-motte par des centaines d’abeilles frénétiques. Ceci de 10h à 19h sans interruption !
(désolé pour la qualité médiocre de la vidéo)

Combien sont-elles ?

Il n’est pas facile d’estimer le nombre d’abeilles... et inutile de vous dire qu’on ne va pas les compter une à une !
On peut par contre estimer leur nombre. Comment faire ? C’est simple, prenons par exemple cette photo : combien en comptez-vous ?
<span class="caps">PNG</span> - 1.6 Mo
Oui, je sais, ce n’est pas facile car l’image qui s’affiche n’a pas une bonne résolution. Voilà ce que j’ai trouvé en utilisant l’image originale :
<span class="caps">PNG</span> - 1.5 Mo
J’en compte 31. Sachant que la zone survolée par ces abeilles est dix fois plus grande, on peut estimer leur nombre total entre 200 et 300 !!!

Que font-elles ?

En regardant de plus près, on peut voir qu’elles entrent parfois dans des petits terriers.
<span class="caps">PNG</span> - 1 Mo
<span class="caps">PNG</span> - 779.1 ko
Sur la seconde image, on peut voir les petites boulettes de terre évacuées par les abeilles pour creuser leurs terriers. D’ailleurs, la terre située juste à côté de l’entrée a été fraîchement évacuée et est encore humide (aviez-vous repéré ce petit détail ?).
Tout ça c’est bien joli mais ça ne nous dit pas pourquoi elles creusent ni pourquoi elles se rassemblent ainsi ? Voici la réponse : elles se rassemblent pour s’accoupler et elles creusent pour y déposer leurs œufs (ainsi qu’un gros tas de pollen qui servira de nourriture aux larves).

Comment s’appellent-elles ?

C’est une bonne question car il existe des centaines d’espèces d’abeilles en France.
<span class="caps">PNG</span> - 1.2 Mo
Après quelques recherches sur internet, j’ai fini par trouver une clé de détermination des abeilles (de 89 pages). A l’aide de cette clé, d’une loupe, de deux pinces fines et de 600 grammes de patience, j’ai réussi à trouver leur nom scientifique (en latin) :
Colletes hederae. Son nom français semble être collète du lierre. Joli nom ma foi !
On les nomme ainsi car elles butinent presque exclusivement les fleurs de lierre. La preuve :
<span class="caps">PNG</span> - 1.6 Mo

Pour finir, une remarque : ces abeilles ne sont pas du tout agressives et se laissent facilement photographier.

Source :
→ vidéo et photographies : Alain Le Métayer