Du « poison » dans nos médicaments ?

Voici l’histoire d’un poison devenu médicament :


En conclusion (vers 6:39), on retiendra qu’il n’est pas raisonnable de classer les molécules en gentilles-et-bonnes-pour-la-santé d’un côté et en méchantes-qui-tuent-et-qui-donnent-le-cancer de l’autre. Non, ça ne marche pas du tout mais alors pas du tout comme ça ! L’histoire du dicoumarol est là pour nous le rappeler.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Poser une question ou s'exprimer

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom